Histoire de la “Carte Rose” – Les certificats de capacité et permis de conduire de 1888 à 2013

Suivre cette page


Entre 1888 et 2013, l’histoire de la “Carte Rose” pourrait se résumer très succinctement ainsi :
– De “certificat de capacité” de 1888 à 1923, il est devenu “permis de conduire” en 1924.
– Il a eu trois formats : avant 1923 (150×120 mm, plié en 2), de 1923 à 1954 (120×85 mm, non plié) & après 1954 (260×123 mm, plié en 3)
– Sa fiscalité a, bien sûr, évolué :
**jusqu’en 1935, les documents étaient assujettis au droit de timbre de dimension, au moyen de timbres mobiles (selon la surface, formalité héritée de l’époque du papier timbré). La surface du certificat ou du permis étant inférieure à 0,044 m2 (0,25×0,18 m, dénomination demi feuille), la taxe était la plus faible. Les droits d’examen étaient réglés séparément.
**par la suite, les documents n’ont plus été timbrés mais comportaient une empreinte fiscale pré imprimées comprenant les droits de timbre de dimension et ceux d’examen.

Pour simplifier, la présentation a été divisée en 4 périodes 1888-1922, 1923-1935, 1936-1954 & 1955-2013.

 

Bernard H

Collectionneur actif de vieux papiers : billets de banque, billets et bons de nécessité, timbres fiscaux, rationnement, actions et obligations...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *