Jetons divers – Lille (Nord) – Maxi Mus

Suivre cette page

Commentaires historiques (Issus de l’ouvrage “Numsimatique lilloise” édité en 1858 par Van Hende, pages 100 et 101) :

En 1827, il parut à Lille une monnaie de cuivre étrange
et toute neuve ;avec cette monnaie se répandit le bruit qu’elle avait été frappée par un de nos marchands de métaux. Des perquisitions faites à son domicile n’amenèrent aucun résultat compromettant mais le peuple prétendit que l’effigie représentait le duc de Reichstadt et qu’il y avait de la propagande politique dans cette affaire. La vérité était qu’un marchand de Liège avait vendu au sieur M.*** pour 4 000 francs de ces liards (320 000 pièces), qui se glissèrent parmi toutes les petites pièces étrangères alors en circulation.
C’est donc à Lille que cette prétendue monnaie a pris cours, malgré son origine belge. Il s’agit d’une sorte de monnaie de confiance officieuse à circulation locale, un pseudo-liard ayant circulé parallèlement aux liards et aux pièces étrangères équivalentes comme moyen de paiement à Lille et dans sa région sous Charles X. La pièce est bien connue des numismates nordiques qui en détiennent fréquemment un ou plusieurs exemplaires.

Avers : Début de légende à 8 heures. MAXI MUS, portrait du Duc de Reichstadt à gauche. Une étoile sous le buste
Revers : Début de légende à 6 heures. NON.PLUS.ULTRA (étoile). Blason

 

 

Matière : Cuivre
Forme : Rond
Diamètre (mm) : 22,0
Crédit photo : Jean-Louis Mirmand

 

 

fleche Accéder au catalogue des jetons du Nord

Laurent Nesly

Auteur de plusieurs études et collectionneur actif (rationnement, cartes nominatives, cartes à jouer, bienfaisance, monnaie de nécessité, vieux papiers).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *