Une réflexion sur “Jetons de nécessité – Tarbes (Hautes-Pyrénées) – J.Manavit / Café Mazarin

  • 14 août 2017 à 20 h 58 min
    Permalien
    Il est fait mention dans le XIXe siècle (journal quotidien politique et littéraire) du 30/08/1896 d’un fait divers que je reprends tel quel : “Un sous-officier passait, en compagnie de plusieurs camarades, sur le cours Gambetta, dans la direction du Maubourguet à Tarbes. S’étant entendu interpeller, le sous-officier se retourna et reçut en même temps sur le visage une bouteille remplie d’un liquide qu’on a supposé être du vitriol. La bouteille fut lancer avec une telle force qu’elle se brisa et le sous_officier tomba évanoui sur le sol. Relevé par ses camarades, dit l’Ere nouvelle, la victime de cette agression fut transportée au café Mazarin, où des soins empressés lui furent prodigués par le personnel de M. Manavit. L’auteur de cet attentat est une jeune fille de notre ville, qui avait, depuis longtemps, des relations avec ce sous-officier. Désespérée par l’abandon de celui-ci, elle résolut de se venger. Fort heureusement le mal n’a pas été bien grand, et le volage en sera quitte pour un uniforme taché et une légère blessure à la figure.”
    Nous en profitons pour remercier l’auteur de cet article qui situe précisément le Café Mazarin de M. Manavit à Tarbes et les protagonistes de l’affaire qui sans cela n’aurait pas permis la localisation du jeton. Tout le monde s’en sort ainsi à bon compte!
    Source de l’article en question

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *